Le parlement du Rwanda accueillait , les 26 et 27 mai dernier la 12e Conférence des présidents d’Assemblées et de sections de la région Afrique de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF). Le Gabon était représenté au plus haut niveau par le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi qui a présidé les travaux au nom de Son Excellence, Amadou Soumahoro, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, par ailleurs Président de l’APF, empêché.

La 12ème Conférence des Présidents d’Assemblées et de Sections de la Région Afrique réunie à Kigali a vu la participation de Onze délégations de parlementaires. Elles ont pris part à cette conférence, le Burkina Faso, la RCA, la RDC, la Côte d’Ivoire ; Djibouti, l’Egypte, le Gabon, le Maroc, le Rwanda ; le Tchad et la Tunisie.

À la cérémonie d’ouverture, prenant la parole, Faustin Boukoubi a indiqué aux participants les enjeux de la Conférence des présidents de la Région Afrique de l’APF, qui œuvre en faveur de la coopération interparlementaire, examine les situations politiques et l’actualité dans l’espace francophone africain. « Cette conférence des présidents de l’APF est un cadre de rencontre destiné à nous permettre d’échanger, entre Parlementaires de la Région Afrique, sur les enjeux de la coopération interparlementaire en général et de la francophonie en particulier, mais également sur les questions d’actualité » à t’il déclaré.

Et de continuer : « Les crises sociopolitiques et sécuritaires dans notre région placent notre continent au cœur de l’actualité mondiale et appellent, de la part de la Communauté parlementaire africaine, une attention soutenue et un intérêt particulier, au nom de la protection de la vie humaine et de la sauvegarde de la paix dans cet espace ».

FORMATEURS MCCA

Situations politique et sociale dans l’espace francophone africain

Cette séquence a permis d’entendre la présentation des situations au Mali,
en Centrafrique, en République démocratique du Congo, au Tchad et à
Djibouti.
Après l’analyse de ces situations, « La Conférence a renouvelé son
engagement pour l’assistance et l’accompagnement des pays de l’espace francophone africain. Elle a également salué et encouragé ces pays à travers les efforts déployés, en les exhortant à poursuivre l’évolution satisfaisante constatée notamment en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et à Djibouti. »

PARTICIPANTS FORMATION MCCA

En rendant un hommage au Président de l’Assemblée nationale du Tchad pour sa clairvoyance et sa contribution
personnelle au renforcement de la stabilité, de la paix et de la sécurité dans son pays et dans la région du Sahel, toutefois, la conférence a émis quelques avis particuliers, notamment à Djibouti, la Conférence s’est félicitée de constater le renforcement de la Francophonie dans ce pays, à l’endroit de la République arabe d’Egypte, la Conférence a salué son retour aux réunions statutaires de l’APF, au Mali elle a réaffirmé le soutien de l’APF et des organisations internationales à ce pays important dans la Francophonie, en saluant la libération des autorités de la Transition et en invitant les parties prenantes à privilégier le dialogue apaisé et constructif dans le respect des engagements contenus dans la Charte de la Transition et du chronogramme électoral, ainsi que l’intérêt supérieur de la Nation et le bien-être du peuple malien.

Pour l’essentiel, pendant les assises de cette conférence, il a été questions pour les délégations d’entendre une communication du Président, de suivre la présentation du rapport des activités menées par la Région Afrique de l’APF, d’évoquer les situations politiques, sociale et sanitaire dans l’espace francophone africain, de s’accorder sur les thèmes principaux des débats de la prochaine Assemblée Régionale Afrique, d’aborder des aspects du fonctionnement de l’APF dans la Région et de décider de la date et du lieu de la 13ème Conférence des présidents d’Assemblées et de sections de la Région Afrique de l’APF.

Le Président de séance a partagé avec l’assistance deux informations,
l’une relative à la mise en œuvre des actions de coopération de l’APF en
faveur des sections pour l’année 2021 et l’autre portant sur l’évolution de
la réforme des statuts de l’organisation.

La Conférence a également connu la participation d’une délégation du Conseil National de Transition (CNT) du Mali, en qualité d’invitée, conduite par la 5ème Vice-Présidente, Madame Diarra Raki Talla. La Conférence a adopté trois thèmes de débat général pour la 28ème
Régionale de l’Afrique de l’APF, qui se tiendra au mois de juin 2021, à Kinshasa en République démocratique du Congo. Ces thèmes sont la contribution des parlements africains dans la relance post Covid 19, la ZLECAF une chance pour l’intégration et le développement de l’Afrique, et enfin la place et le rôle des femmes dans le développement politique, économique et social.

La 13ème Conférence des
présidents de la Région Afrique de l’APF aura lieu en mars 2022, à
Djibouti.