Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Gabon Égalité au ministère de la santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, Ministre de la Santé a procédé le 07 juin 2021 au lancement de l’atelier de renforcement des capacités des leaders de la société civile. Un premier groupe de 30 associations et ONGs prennent part à cette formation.

C’est la salle multimédia du CHU mère-enfant fondation Jeanne Eborie qui a servi de cadre à cette cérémonie de lancement dudit atelier qui va se poursuivre jusqu’au 11 juin 2021. Pendant 5 jours, les différents leaders de la société civile recevront des rudiments qui les permettront de lutter contre les inégalités encore observées. « Le projet Gabon Égalité, au niveau du ministère de la santé, se repose sur trois mesures à savoir, la contraception, les visites prénatales, la lutte contre les cancers féminins, et la promotion de la vaccination infantile. Il est donc question d’une campagne de sensibilisation qui va permettre de remonter les indicateurs nationaux dans ces domaines spécifiques. Nous voulons réduire le nombre de femmes enceintes qui ne font pas toutes les visites prénatales, nous voulons augmenter le nombre d’enfants qui se vaccine afin d’éviter certaines maladies. C’est pourquoi nous avons convié les leaders d’associations et ONGs à la formation afin qu’elles puissent après nous accompagnés dans ce projet. » a expliqué le Dr Olivia Biba responsable du projet Gabon Égalité au ministère de la santé.

Pour l’essentiel, notons que les mesures du projet Gabon Égalité auxquelles le Ministère de la Santé est engagé sont les suivants: la Campagne de communication sur la contraception ; Bus de sensibilisation et mise à disposition de contraceptifs ; Campagne de sensibilisation sur les consultations prénatales et postnales ; Bus de dépistage des cancers féminins ; Prise en charge des femmes atteintes du cancer en maison d’accueil ; Routine de vaccination infantile.

Il convient de rappeler qu’à l’occasion du lancement de cet atelier de formation, le ministre de la santé est revenu sur les principaux objectifs de ce projet. « Il s’agit pour le secteur santé de mettre en œuvre un certain nombre de mesure, notamment les mesures liées à la sensibilisation des populations sur l’utilisation des contraceptifs, les mesures liées à la sensibilisation des femmes sur les visites prénatales, la mesure lié à la lutte contre les cancers féminins, et les mesures liées à tout ce qui est vaccination. Ce sont tout ces mesures que le ministère de la santé va mettre en oeuvre pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant. Nous comptons sur la participation active de tout les participants à cet atelier durant ces 5 jours de formation sur les différents points énumérés. » a-t-il précisé pour conclure.

FORMATEURS MCCA